les risques et COURIR
Les erreurs
- Plus votre entraînement sera fastidieux, plus vous risquerez de subir un coup au moral. Dans ce cas, n'hésitez pas reposez vous une ou deux sorties, même si vous aviez prévu une séance importante.

- Faites vous soigner le moindre bobo, la moindre douleur.

- Ne soyez pas un dévoreur de kilomètres, pensez à la qualité de l'entraînement.

- Ne cherchez pas à progresser trop vite.

- Ne vous fixez pas des objectifs irréalisables. Soyez honnête avec vous-même. La progression n'est jamais régulière, et l'on peut même parfois réaliser des contre - performances qu'il faut savoir accepter.

- Ne continuez pas, durant la dernière semaine, un entraînement trop intensif. De cette fa´┐Żon vous arriveriez saturé et "sans jus" à la compétition.

- Ne faites pas de la compétition à l'entraînement. C'est le danger des entraînements collectifs.

- Terminez toujours une séance et ne partez pas sur des bases trop élevées. Si vous avez programmé 4 x 10', il faut faire les 4 accélérations.
RETOUR